Madame EICHNER à Descartes

madame-anne-eichner.doc madame-anne-eichner.doc

Pour ceux qui ne voient pas s'afficher les pages : cliquez ci-dessus.

Madame EICHNER

 

Madame Eichner a enseigné l’allemand au lycée Descartes de 1963 à 1996, d’abord dans le second cycle, puis dans les classes préparatoires.
Pendant ces trente-trois années elle a connu plusieurs proviseurs.
Elle a évoqué, en particulier, avec émotion M. Maillac, premier proviseur du Lycée, et sa gentillesse.
 
En Mai 68 les professeurs assistaient du fond des classes à des débats mouvementés.
Madame Eichner se souvient de discussions sur l'éducation sexuelle, ou l'égalité des cerveaux...
Après les "événements", des professeurs – dont Mme Eichner et Mme Lebouteux, que nous avons rencontrée dernièrement – ont participé à la rédaction d’un Règlement intérieur du lycée qui prévoyait une plus grande participation des parents d’élèves et des élèves eux-mêmes à la vie scolaire.
 

Tout au long de sa carrière Mme Eichner a contribué fortement à la vie du lycée.
Elle a organisé, comme le montre le document ci-dessous, de nombreux échanges entre élèves allemands et français :

doc1.jpg

Dans les années 80, Mme Eichner s'est impliquée, avec Mme Valat et Mme Verena Gonin, dans le jumelage de la ville d’Antony avec Reinickendorf, un arrondissement du Grand Berlin, ce qui a permis des voyages scolaires à Berlin-Ouest et des échanges de famille à famille.

Entre 1978 et 1984, Mme Eichner a aussi été la cheville ouvrière d’échanges annuels entre la Musterschule de Francfort-sur-le-Main et le lycée Descartes (élèves de 2nde et élèves de 5ème allemandpremière langue), échanges qui avaient précédemment été initiés par M. Maurice Girault. 

Le jumelage Antony- Reinickendorf s’est traduit, entre autres, dans les années 90 par la réalisation de chantiers franco-allemands au Burkina-Faso, avec la participation d’élèves ou d’anciens élèves du lycée Descartes, qui ont récolté une partie des fonds nécessaires.

doc2.png

Ainsi la cuisine de l'internat de Bokin va devenir l'objectif des Antoniens!

Articles, expositions, projections de diapos ont suivi pour faire connaître cette aventure.

Ci-dessous une page du document présentant le projet :

doc3.png

Toujours dans la cadre du jumelage, Mme Eichner a organisé – avec plusieurs autres professeurs du lycée, Mmes Grosjean et Renucci (All), M. Minaudier (HG) – pour une quarantaine d’élèves d’hypokhâgne un voyage qui les a conduits en 1995 pendant 5 jours à Berlin.


Depuis 2004, Mme Eichner est très active au sein d’une association qui cherche à promouvoir l’œuvre de son grand-père, le compositeur Maurice Emmanuel.

Lors de notre visite Madame Eichner avait recherché les documents en sa possession qui pouvait intéresser l'AAELDA et nous a accueillis avec chaleur et sympathie.

Nous la remercions vivement, ainsi que son mari, pour cet après-midi agréable et instructif.

doc4.jpg

Madame EICHNER et Jean-Marc Pelletier en avril 2013.

                                                       Reporters : Catherine Kelberine et Jean-Marc Pelletier

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

claudinef
  • 1. claudinef | 21/04/2013
j'ai le souvenir d'une dame d'une grande gentillesse et très passionnée. Je n'étais pas particulièrement douée en allemand (c'est un euphémisme) mais j'adorais la littérature et Madame Eichner m'a rapprochée de l'allemand en nous faisant étudier un poème de Goethe. Je me souviens aussi de cette sortie à la cité universitaire où Mme Eichner était bouleversée par une interprétation trop moderne des Souffrances du jeune Werther et où les élèves qui étaient venus l'ont consolée
aaelda
  • 2. aaelda | 16/04/2013
Tous nos remerciements à Monsieur et Madame EICHNER pour leur accueil.
Les élèves d'Allemand vont retrouver de bons souvenirs!
Vous devez être connecté pour poster un commentaire